ILS ONT ECRIT

Accueil

"Le soleil colonial - Au royaume des cailloux"

Maïa Alonso, son nouveau livre  a reçu le Prix littéraire Terre d'Eghriss-L'Autre rive 2014 qui, en 2003, revenait à Guillaume Canet et l'an dernier à Daniel Saint-Hamont.

Edition Atlantis, 22 €.

« Le soleil colonial »  chante la terre – celle d’Algérie - et la vie de 4 femmes rebelles, 4 générations, entre 1870 et 1962. La femme et la terre y sont symboliquement très liées : Maria-Luz, mariée contre son gré à un brave homme qu'elle finira par aimer. Pauline, sa fille, personnage central du roman, après une enfance rétive, un mariage forcé pour elle aussi, mais le devoir l'emporte. Jeanne, la fille de Pauline rêve l'amour. Et puis, Marie-Sahara, une adolescente. Viscéralement Algérienne, elle rejette la France. Autour d'elles, José, la tribu des Seigneurs des cailloux, Angelo et Miélou, la mejnouna (la folle). Il y a Yaminah, Rachid, Slameth, Leila… On les voit vivre avec leurs défauts et leurs qualités, dans leur simple quotidien. Échappés in extremis à la tuerie du 5 juillet 1962 à Oran, les derniers membres de la famille, le cœur brisé, doivent quitter définitivement leur patrie algérienne. Ce livre se veut aussi un hommage à la fraternité qui régnait en Algérie, fait oublié de l’histoire officielle. Et comment ne pas rapprocher ce "soleil colonial" du livre de Ferhat Abbas : La Nuit coloniale ? Deux visions d'une même histoire  qui n'est jamais ni toute blanche ni toute noire…

 

"Moi qui suis petite-fille et fille de colons, fière de leur travail, j’ai voulu témoigner de la grandeur de ces femmes et de ces hommes que j’ai vus à la peine pendant toute leur vie pour fertiliser une terre sauvage et hostile. Ils sont devenus seigneurs – mais d'un royaume de cailloux qu’ils ont passionnément aimé."

 

Maïa Alonso est l’enfant de la quatrième génération d’une famille espagnole arrivée d’Arboleas pendant l’été 1870, pour s’établir dans le Sud oranais, dans la région de Mascara.

 La Dépêche du Midi a publié un premier article :  http://www.ladepeche.fr/article/2014/06/16/1901354-l-algerie-le-terroir-du-soleil-colonial-de-maia-alonso.html

En septembre il y aura une recension dans l’Algérianiste par Pierre Dimech et aussi dans Le Poilu de Mascara…

Lire des extraits sur son site Internet   Commander le livre

 

Á TIRE D'ELLE

par Marcelle Ramon Pastor

Humblement poser son regard sur l’envers du décor afin de cerner l’autre vérité… celle qui se cache au cœur de « l’arbre habité » au détour du sentier où gambadent les lapins fous, au fond du regard des femmes « debout », ou celle portée par le souffle parfumé du vent qui entrouvre le monde du rêve, de l’enchantement…
Après "Charivari", Marcelle Ramon continue à nous faire voyager au pays des lettres : évasion bienfaisante qui permet de construire un univers où poésie, raison… humour parfois, essaient de cohabiter grâce aux mots, aux images, aux souvenirs surgis spontanément et qui se veulent – seulement – partage éphémère et ludique.


14 € TTC - 108 pages
ISBN n° 978-2-7483-9578-5 - Edition brochée

Pour commander l’ouvrage (dépôt/vente) :
e-mail : doniazade@publibook.com

Relations librairie : Doniazade Jabbari - Tél. : +33(01) 53 69 65 31 - e-mail : doniazade@publibook.com

Retrouvez des extraits de l’ouvrage  sur le site Internet de l'éditeur Publibook

Mme Marcelle Ramon née Pastor à  Aîn-Farès, épouse  d'Emile Ramon, faubourg Faidherbe Mascara.  A successivement enseigné à El.Bordj, Ain -Farès puis à Mascara, Ecoles de Bab Ali, Pascal Muselli, enfin au lycée de jeunes filles jusqu'a l'indépendance.

 

CAMILLE OU L'AMOUR ASSASSINÉ
Un roman de Pierre ÉGÉA

Début de l'été 1914. Camille Graniet attend avec impatience la calèche dont l'équipage s'épuise dans la montée. Impatient et ému, le jeune homme de dix-neuf ans attend celle qu'il va bientôt épouser, sa Marion, la fille de l'irascible gendarme. Sa famille à lui, les Graniet, sont fiers de ce beau couple qui va prendre la relève dans la magnifique propriété sur les hauteurs de Séranon. Qui aurait pu s'imaginer que le malheur allait fondre sur la vallée, massacrant les vies et détruisant les rêves?

le commander chez l’éditeur harmattan ou dans une librairie, Fnac etc...


Et le sirocco emportera nos larmes...
Daniel Saint Hamont est scénariste (Le coup de siroco, Le grand carnaval, Le grand pardon et plus récemment Comme les cinq doigts de la main (d'Alexandre Arcady) et romancier (Le bourricot, roman-culte de la « culture » pied-noir, chez Fayard).

Cinquante années ont passé depuis que fut proclamée l'indépendance de l'Algérie et, surtout, depuis qu'un million de « pieds-noirs » ont quitté leur terre natale pour s'intégrer en métropole. Pour beaucoup d'entre eux, ce passé bouge encore. Non pas le passé de la guerre et de la violence aveugle, mais celui du souvenir et de la nostalgie. Certains, comme les héros de ce livre, font le pèlerinage sur leur lieu de naissance. Ce sont, pour l'essentiel, des septuagénaires qui étaient des adolescents pendant les « événements » d'Algérie. Ils vont, à Alger ou à Constantine, à Tlemcen, revisiter leurs jeunesses. Ce sont les héros drolatiques et bouleversants de ce roman…
… qui s'ouvre donc sur le départ de quelques amis, tous originaires de la petite ville de Tadjira, dans l'Oranais. Les uns sont devenus riches, d'autres ont raté leurs vies, mais tous se souviennent de leur passé défunt, de la guerre civile, des amours enfantines, du FLN et de l'OAS. Ils errent dans les rues de leur ville fantôme, ramassent les ossements d'un ancêtre, rient et pleurent.
Ce roman évite tous les clichés du genre. C'est un roman de paix et de réconciliation. On ne peut le lire sans sourire. Ni sans basculer dans une mélancolie puissante et, souvent, joyeuse.
 
En librairies le 11 avril 2012

 

Breguet XIV, des tranchées à l’Aéropostale Par Eugène BELLET

Le Breguet XIV occupe une place à part dans la vie d’Eugène BELLET. Après avoir réalisé l’exploit de relier Toulouse à Cap Juby aux commandes de ce mythique biplan, celui qui pendant de nombreuses années incarna le raid aérien Toulouse-Saint-Louis consacre un beau livre à l’avion de sa vie.
Heureux celui qui finit par vivre son rêve. En septembre 2010, Eugène BELLET a décollé de Toulouse à destination de l’Afrique de Saint-Exupéry, aux commandes d’un Breguet XIV, avec le même plan de vol que Guillaumet. Neuf mois de préparation ont été nécessaires avant de pouvoir s’aligner sur la piste de Lasbordes pour entreprendre ce vol fantastique. Mais surtout il aura fallu près de vingt ans pour construire de toute pièce une réplique du biplan. Et c’est à ce niveau que réside la noblesse de cette aventure, parce qu’ Eugène BELLET a non seulement su entrainer dans son rêve des passionnés, mais il a su partager son rêve avec des jeunes dans un ambitieux projet pédagogique.
Ce livre retrace bien évidemment le vol du Breguet XIV à travers l’Afrique, sur les traces de l’Aéropostale, au jour le jour : un véritable carnet de vol illustré par des photos superbes, en grande partie dues à Jean-Claude Nivet. Il décrit également le chantier de construction. La dernière partie de cet ouvrage est un survol historique de la carrière du Breguet XIV, de la première guerre mondiale aux lignes de l’Aéropostale. Avec ce livre, Eugène BELLET tourne une page…
Gil Roy

Breguet XIV, des tranchées à l’Aéropostale Par Eugène BELLET
Editions Privat
305x245 mm. 144 pages. 32 €
ISBN : 978-2-7089-9229-0
 

Déjà à Mascara il se passionne pour l'aviation, on peut le voir, dans cette vidéo de la fête des sports de 1961, faire voler un avion modèle réduit ICI

 

Mme Marcelle Ramon née Pastor à  Aîn-Farès, épouse  d'Emile Ramon, faubourg Faidherbe Mascara.  A successivement enseigné à El.Bordj, Ain -Farès puis à Mascara, Ecoles de Bab Ali, Pascal Muselli, enfin au lycée de jeunes filles jusqu'a l'indépendance.

charivari

Quand les mots font la fête

Se noyer dans l’ivresse des mots, mots tonitruants qui éclatent en torrents, battent la mesure et dessinent des figures… Tels les clés de nos rêves effacés, soudain s’évadent de leur prison, s’envolent en joyeux tourbillons, pour glaner aux vieux grimoires la quintessence de la mémoire… User et abuser de ces mots qui fusent, nous transfusent et nous portent là où la raison se perd, là où l’horizon s’égare…
Marcelle Ramon écrit "en bleu, en noir, en gris"… mais pas seulement. Derrière les graffiti colorés, des lettres et des étincelles nous laissent deviner "l’impalpable lumière". Un monde à part, fantaisiste et rêveur, où l’on se laisse aller à contempler quelques nuages de spleen…

   Pour le commander voir le site des éditions Publibook

 

Au fil du temps

« Le fuseau du Temps » enroule le fil de mes jours, le tirant d’une rive à l’autre de la Grande Bleue. Sournoisement, il grignote mes heures, ce temps, que je sature de mots, de couleurs, de sel, de larmes et de vent… imaginant ainsi enrayer l’implacable tourniquet… du Temps ! Pauvres mots, pour partager avec d’autres regards, ce qui implose, explose et jaillit d’un cœur bien trop petit pour dire toute la beauté du monde.

Il peut être commandé aux Editions  La Bruyère.128, rue de Belleville 75020 Paris, sur le site DECITRE ou toujours sur commande à la FNAC ou dans une librairie au prix de 12€

Pour le commander voir le site

 

Là-Bas (Retour en Algérie)

Aline Cespédes, Mascaréenne, a vécu un drame en Mars 1962 à Relizane. Dans son livre    "là-bas" elle raconte les souvenirs de son enfance entre Oued Taria et Mascara à sa petite fille qui n'aura vécu que quelques mois sur cette terre d'Algérie. 

Vous pouvez vous procurer ce livre en le commandant chez l'éditeur. J'espère que vous serez nombreux à le lire. Aline a une très belle plume et je suis sûre que nous retrouverons tous un peu de nous dans ce récit. M.A

Presentation du livre   

 

     ENTRE AMOUR ET AMERTUME

                … et nous quittâmes l’Algérie, meurtris

                       de DJILALI BOUKHARI

Presentation du livre

 

 

L'auteur - professeur de français et de latin, censeur, puis proviseur dans plusieurs Lycées, en métropole où  il est né, mais aussi en Algérie- est président d'Honneur de I' association des Anciens Elèves du Lycée Lamoricière d'Oran (ALLO), lycée dont sont issues quelques personnalités, mais aussi toute une cohorte de gens moins connus, mais dont on dit généralement qu'ils ont bien réussis. Beaucoup le doivent à ces Maitres de l' Enseignement en Algérie, qu'ils y soient nés ou tout simplement parce que leur carrière les y a conduits, et dont Michel Foäch est un des plus anciens et plus brillants représentants.

«Ce livre important, plein de riches renseignements et d'anecdotes sur le siècle passé et sur la vie d'une famille française (aux racines diverses), mais surtout sur l' Enseignement, est aussi le témoignage d'un de ces "Pieds Noirs d'Honneur" qui, bien que nés en Métropole ("patos" dans notre pataouete), ont appris a aimer notre belle province d' Algérie, peut-être parfois plus que nous. C'est aussi pour cela que nous l'aimons. Notre ancien professeur-proviseur ne prétend pas faire preuve historique. Pourtant les faits et événements sont là, le XXe siècle se déroule au fur et a mesure de notre lecture, jusqu' à I' année 2002, passant par la Seconde Guerre mondiale et par "Notre" Guerre. Monsieur Foäche ne se veut que simple témoin, comme le dit si bien le titre de son livre.

C' est un document merveilleusement écrit dans lequel un chapitre est consacré à Mascara où il a séjourné en qualité de principal du collège de garçons. Un texte clair, sans mots particulièrement savants, qui coule comme un bon 13° de notre Oranie, le tout dans un Français irréprochable. »

(extrait de La préface de Jean-Pierre Rondeau)

Réf:184 604 pages- 41 € -(ISBN 978 -2 - 35374- 070- 3)

Pour commander: Primatice 10 rue Primatice 75013 Paris Tél: 01 42 17 00 48 ou internet www.librade.com

 

LE CHEMIN DE L'OUED

Souvenirs d'enfance d'Oran à Bourges

 « Bourges n'était pas Oran, notre ville de référence. Alors qu'Oran, tournée vers la mer, était une ville portuaire toujours en effervescence quel que soit le moment de la journée, Bourges nous montrait son calme, son silence, ses rues désertes dès la fin de l'après-midi. » Cette découverte d'une ville de métropole, c'est celle d'un jeune garçon qui, en 1962, a quitté l'Algérie pour arriver avec sa famille à Bourges, logée à l'époque dans la cité du Beugnon, rue du Champ-Dur, dans le val d'Auron.

C'est Denis Nunez qui signe ce récite autobiographique d'un jeune pied noir confronté à l'émigration vers la mère patrie. Du port d'Oran à Bourges, il raconte ses sensations, ses souvenirs, les étapes de ce voyage, les personnages qui ont marqué son enfance de chaque côté de la Méditerranée.

Issu d'une famille d'origine espagnole devenue française en Algérie, l'auteur du livre  «Le Chemin de l'oued » relate son quotidien et celui de ses proches sous le soleil d'Oran.                             Découvrez le livre

Aline Cespédès-Vignes

Il est facile à commander dans n'importe quelle librairie ou directement à l'Harmattan Découvrez le livre

 

Aline Cespédès-vignes

LE CAILLOU ROUGE

Notre amie, Aline , vient d'être éditée pour son second roman, "Le Caillou Rouge."  C'est un roman sur le langage et sur l'amitié

 

 

 

 

 

 

 

 

DECOUVREZ LE LIVRE

Autobiographie de Louis GARRIGOS

Né à Témaznia près de Palikao vers Mascara. Ma mère, mes 3 sœurs sont nées à Mascara et mes 2 frères, eux, sont nés à Tirenifine (commune de Cacherou). Mes parents ont quittés le rural lorsque j'avais 4 ans pour s'installer à Oran quartier de bel-air.

Découvrez son autobiographie

DECOUVREZ LE LIVREJe suis une jeune « pied noir » née en 1962 à Alger, mon premier roman est l’histoire de mon père. Éditeur Pharos Jacques-Marie Laffont

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DECOUVREZ LE LIVRE

 

Découvrez le livre

 

Pierre-Henri Cannebotin est membre du bureau des amis du canton de Mascara

BOB ARES vous offre

Tais-toi imbécile

 

LA LANGUE DE CERVANTÈS DANS LES FAUBOURGS D'ORANIE

Par Rodriguez Manuel- Professeur honoraire d’espagnol

( Sidi-Bel-Abbes)

 m.rod@orange.fr

Lire le texte

 

Collégien à Mascara

A l’intention de tous mes camarades Mascaréens, à l’intention de nos maîtres, tous ces professeurs que nous respections et aux quels nous devons tant.

Boualem LAOUFI   Lire le texte


CINQUANTE   QUATRE  ANS  APRÈS…..

Tu es l’exemple vivant de ce que notre beau pays aurait pu être.

Par CLaude        Lire le texte

 

Préface, par le Maréchal Lyautey, du livre Afrique du nord

livre  publié en 1927 par les éditions Horizons de France

Lire le texte

 

Posté par Maurice Banos

Emir Abdelkader, peinture d’Hocine Ziani, huile sur toile, 100 x 81 cm, 1984, collection du Musée Central de l'Armée, Alger. http://www.ziani.eu

ABD EL-KADER 
(Mascara, 6 septembre 1808 - Damas, 26 mai 1883)
Par Marc Nadaux

Lire le texte

SANTA-CRUZ

  Jean-Pierre Ferrer-Cerdan. Nîmes-St-Laurent-du-Var.

20 Mai 2004. Fête de l’ascension et des Oraniens.

Lire le texte


Haut de page

Le livre de Michel Diaz, Le Faiseur de prairie, renvoie à la question “Qu’est-ce donc que l’espèce pied-noir ?”, ce qui revient à dire : “Qu’est-ce que l’espèce humaine ?”.

Lire le texteLire les 10 premières pages